Accueil » Cohesion Sociale » Securite Et Prevention de La Delinquance

Sécurité et prévention de la délinquance

pompiers

Le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) a été mis en place afin de développer et de promouvoir des actions autour de quatre thématiques essentielles : la présence humaine et la médiation dans les espaces collectifs, les actions judiciaires, la prévention et la sécurité routières, la lutte contre l’exclusion scolaire.

Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) constitue une instance partenariale de réflexions, de concertations et de propositions entre les institutions, les organismes publics et privés et les associations qui participent par leurs actions à la prévention de la délinquance et à la lutte contre l'insécurité (Police nationale, Justice, transporteurs publics, bailleurs sociaux, Conseil général, Education nationale, Préfecture...).  L’objectif du CISPD est de mobiliser les différents acteurs de la prévention et de la sécurité du territoire, autour de la réalisation d’un programme d’actions définit par les partenaires et qui fonde la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance.

Ainsi, par délibération du 28 février 2011, le conseil communautaire a approuvé la création du CISPD de la Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine chargé de mettre en œuvre un programme d’actions autour des quatre thématiques retenues prioritaires par les partenaires.

La stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance de la CA2RS est donc articulée autour de ces enjeux :

Présence humaine et médiation dans les espaces collectifs (habitat, transports, espaces publics)

L’objectif est de favoriser la tranquillité publique du territoire et lutter contre le sentiment d’insécurité des habitants.

Les actions :

  • Création d’un observatoire local de la tranquillité publique
  • Le service des correspondants de nuit. 
  • La mise en place d’une plateforme intercommunale de médiation qui maille les interventions sur le territoire

Actions judiciaires : les alternatives aux poursuites, la prévention de la récidive, l’aide aux victimes, l’accès aux droits.

L’objectif est de prévenir la réitération par des mesures éducatives, accompagner les victimes, faciliter l’accès aux droits.

Les actions :

  • Développement des mesures alternatives aux poursuites (rappel à l’ordre, transaction-réparation) 
  • Développement des mesures alternatives à l’incarcération (TIG, stages de réparation pénale)
  • Facilitation de l’accès aux droits

Prévention et sécurité routières

L’objectif est de contribuer à la lutte contre l’accidentalité et renforcer la citoyenneté

Les actions :

  • La connaissance pour l’action (fonction observatoire)
  • Développement des actions de communication, de prévention et de répression visant à agir sur les comportements accidentogènes
  • Mise en œuvre d’un projet intercommunal de mise en sécurité (voiries, signalisations, …)  

Lutte contre l’exclusion et le décrochage scolaires

L’objectif est de lutter contre l’errance et l’échec afin de prévenir les risques de passage à l’acte délictueux. 

Les actions 

  • Lutte contre l’errance consécutive à l’absentéisme et l’exclusion scolaire
  • Prévention des risques de décrochage liés à l’inscription dans une filière professionnelle hors territoire de résidence
  • Prise en charge des élèves sortis du système scolaire sans qualifications
  • Aide et soutien à la parentalité
Repères : 
  • 678 élèves sensibilisés lors de la Semaine intercommunale de sécurité routière.
  • 919 élèves sensibilisés lors du Challenge de sécurité routière.
  • 3 065 interventions des correspondants de nuit réalisées sur l’année.
  • 45 jeunes impliqués dans la réalisation des courts-métrages, 130 personnes sensibilisées lors de la séance de projection.
  • 958 personnes reçues dans le cadre des permanences d’accès aux droits.
  • 13 séjours de rupture organisés dans le cadre de l’association « Cap et vie ».
  • 128 dysfonctionnements signalés aux services concernés dans le cadre de la GUP.

 

Contact : 

Direction de la cohésion sociale et territoriale
T.01 34 01 24 40
100 Avenue Vanderbilt
78955 Carrières-sous-Poissy