Accueil » Un territoire de projets » Zae Des 40 Sous

ZAE des 40 Sous

ZAE des 40 Sous

À dominante commerciale (75 %), la zone d’activités économique des 40 Sous à Orgeval compte aujourd’hui près de 1 400 emplois et 160 établissements. Confrontée à des problèmes structurels (accessibilité, vieillissement, environnement concurrentiel…), elle fait aujourd’hui l’objet d’un vaste projet de restructuration conduit par la CA2RS.

La zone d’activité des 40 Sous s’étend aujourd’hui sur 63 hectares à Orgeval (59,5 ha) et Villennes-sur-Seine (3,5 ha). Avec Art de Vivre et des enseignes comme Conforama ou Crozatier, « Les 40 Sous » est spécialisée dans l’ameublement. 

Objectif requalification

Si des réflexions ont été préalablement menées pour étudier les modalités nécessaires à la requalication de cet espace, l’objectif est aujourd’hui d’aboutir à un résultat opérationnel. Les cabinets spécialisés retenus pour mener l’étude de recomposition urbaine privilégient ainsi une démarche large. Il s’agit d’englober les différentes problématiques de la zone, au-delà des difficultés liées aux déplacements, régulièrement pointées. Plusieurs projets sont en cours, notamment sur le secteur des Terres Fortes à l’ouest et d’Art de Vivre en entrée est.

Partager les constats et les enjeux

Retenue à l’issue d’un appel d’offres, l’équipe chargée de l’étude repose sur un large panel de spécialités : architecture, urbanisme, expertise foncière, et programmation urbaine (cabinet HDZ), paysage et espaces publics (Atelier Sismo), déplacements et mobilité urbaine (Transitec), programmation et urbanisme commercial (Objectif Ville), développement durable et environnement (Franck Boutté Consultants), voirie et réseaux divers, hydraulique urbaine, économie de l’aménagement et de la construction (Infra Services). 

Première étape de l’étude : le diagnostic. Des difficultés liées à l’accessibilité du site (autoroutes, heures de pointe, gestion des flux, aménagements piétons, stationnements…) en passant par l’identité commerciale, les paysages, la gestion de l’eau, la pollution ou les espaces publics, tous les enjeux ont été « passés à la loupe » pour permettre une analyse fine et élaborer des solutions réalisables. C’est sur cette base de travail que plusieurs scenarii ont pu être proposés aux acteurs du projet.

Mais au-delà de l’aspect purement urbanistique, il convient également de s’interroger sur les modes de consommation du futur… À la croisée d’interrogations actuelles sur les nouveaux modes de consommation et les aménagements commerciaux, l’avenir de la ZAE des 40 Sous fait l’objet de travaux menés par des chercheurs / prospectivistes reconnus qui mènent une réflexion à moyen et long termes.

En images: 
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
La ZAE des 40 Sous
Repères : 
  • 63 hectares dont 59,5 ha à Orgeval 3,5 ha à Villennes-sur-Seine
  • 160 établissements
  • 1 400 emplois
Contact : 

Direction du développement économique - Tél. 01 34 01 19 92